lundi 12 octobre 2009

le jeu de LA différence


l'éditeur vient de me demander une modification de dernière minute.Un détail a changé par rapport à la 1ère version postée le 22 septembre dernier.C'est un détail mais il change le sens de l'image.Je vous laisse chercher...

11 commentaires:

!pap! a dit…

ha mais il était rigolo avec cette petite épée :)
c'est vrai que c'est mieu maintenant en tt cas
(mis appart le ciel est très beau je trouve)

Guillaume a dit…

La mitraillette et les grenades ont disparu ! ;-)

Vasco a dit…

Loué soit Saint Tochoppe !

j.etienne a dit…

bon d'accord,c'est peut-être insignifiant mais le fait que vincent brandisse une épée dans la 1ère version donnait un autre caractère au personnage.L'éditeur,en prétextant que st vincent n'était qu'altruisme et amour,a demandé de le "castrer".
j'ai riposté par des arguments théologiques:aucun "saint" ne nait saint,il le devient;Même st Pierre,chef officiel de l'église catholique a dégainé son sabre(avant de se faire rembarrer par Jésus)
cette tendance à repeindre l'histoire en rose,à gommer les éléments( souvent enrichissants et éclairants) qui pourrait heurter,c'est insupportable!

Vasco a dit…

Pour le coup je serais assez tolérant, l'angélisme n'est pas le privilège des éditeurs cathos.
Par exemple, on voit rarement des représentations d'animaux dévorant leurs victimes vivantes, et pourtant la plupart ont ce genre de pratique honteuse !
On nous cache la vérité là aussi !

j.etienne a dit…

D'un côté,des éditeurs trop sourcilleux sur la représentation de la violence (plus par souci de se prémunir contre des plaintes eventuelles)et de l'autre une ultraviolence dans certains mangas par exemple,si facilement accessibles par nos petits anges.

pierre braillon a dit…

Allons Etienne, reconnais quand même que tu avais été un peu loin dans ta première version, tout de même. a côté, Ken le survivant, c'est l'Abbé Pierre. Certes, réalisme historique, mais tout de même, tout ce sang, ces piles de corps, le rictus dément de St Vincent, la lueur du meurtre dans ses yeux... Tu as laissé parler la bête qui sommeille (à peine) en toi, mais reconnais quand même les mérite de Père Fleurus de t'avoir ouvert les yeux et repends-toi !

j.etienne a dit…

hahahaha!

pierre braillon a dit…

Etienne ! on va te perdre là, je le sens, ressaisis toi par Dieu !

j.etienne a dit…

ben oui!n'ayant souvent aucun sens de la répartie,même par écrit,je me contente de glousser comme une donzelle.

jean millou a dit…

...Du coup on comprend bien le regard furieux du (capitaine?) qui a l'air de dire "rogntudju mais qu'est-ce qu'il vient f... sur le pont, le curé???"