lundi 26 mai 2014


5 commentaires:

paul a dit…

Ta version est encore moins réjouissante que la mienne! A l'excès il ne faut pas répondre par l'excès... Préférons la dérision, le recul et la distance. Un peu d'humour et d'espérance! Et, bonne journée quand même, ainsi que toutes celles qui suivent!

j.etienne a dit…

PAUL- il y a un temps pour rire et un temps pour pleurer

paul a dit…

L'Ecclesiaste, chap 3.

j.etienne a dit…

variante : il y a un temps pourri et un temps pour "pleuver"

roijoyeux a dit…

inquiétant - je préfère après la pluie du beau temps