mercredi 10 décembre 2008

night attack








une bande de loups- louches se faufilent dans la cour de ferme pour mettre le feu à la grange.
Mais yogel (le chien) veille.
gouache

8 commentaires:

Miah Alcorn a dit…

Amazing work! The fact that you paint all of this stuff is astounding!! Truly inspirational!

mako a dit…

bon bé, toujours aussi classes ces planches, surtout pour t'avoir vu bosser en vrai, y'a pas a dire la gouache t'assure. Et le tome 3, ca dis quoi? tu fera la couleur a l'ordi si j'me goure pas?

Thomas Brissot a dit…

C'est vraiment super, sur le plan de la compo déjà, et puis y'a une ambiance, et même, c'est du luxe pour une BD, de la texture.
Bravo vraiment, ça m'encourage à continuer mes illus' [aussi à la gouache ;)]

Tatevik Avakyan a dit…

Thanks for posting your amazing work and progress. Its great to see your explorations as well as the final images...beautiful work! Also I was just wondering if there is a way to purchase any of your books in the U.S.?

j.etienne a dit…

Mako,sur le tome 3 j'en suis au crayonnés de la page 33 (sur 46) avec 6 mois de retard sur le planning.
Brûle un cierge pour moi.
Thomas,merci pour tes commentaires.
Miah,thanks for your support,always glad to visit your blog.
Tatevik,Here is the website of my publisher in france:
www.humano.com
adress:HUMANOIDES ASSOCIÉS,24,avenue Philippe Auguste 75011 Paris
my books:
-gargouilles tome1 le voyageur
-brüssli le conquérant
-Brüssli le guerrier
e-mail of marketing manager:
guillaume.dorison@humano.com

-oo- a dit…

Ça y est je viens de finir les deux tomes de Brussli !
Et ouf ! ... j'ai beaucoup aimé.
Je dis ouf, car j'ai d'abord eu un peu de mal avec certains partis-pris du scénario (le coup du lapin et de la puce notamment) et puis, je ne sais pas pourquoi ^-^, le charme a opéré.
Bon, je crois bien que ce charme vient, dans un premier temps, en grande partie de ton dessin , mais décidément, en y resongeant à posteriori je crois que ce scénario improbable me plaît par son audace insensée :
il joue avec des notions contradictoires et ne cible rien d'habituel (en genre ou en public). Du coup, c'est cette incongruité qui en fait la saveur, et , le mélange de tes belles images et de cette histoire "idiote" donne au final un breuvage revigorant comme un philtre de jeunesse.
Ouais bravo faut le faire !
Vivement la suite !

j.etienne a dit…

c'est curieux,mais je ne me rendais pas compte de l'aspect déroutant de l'histoire.Le mélange des genre est perçu comme inclassable.Je ne me suis pas soucié de viser un public particulier.Mauvaise stratégie de communication et erreur commerciale?
beaucoup de lecteurs le pensent.
Les personnages et l'univers sont venus très naturellement.JL Fonteneau a structuré tout ça par une trame assez logique et rigoureuse.Comme nous pensions quand même aux 8-10 ans l'histoire reste limpide et simple.merci de ce commentaire et ravi que tu aie persévéré.

Koulou a dit…

Salut Etienne ! Heureux de découvrir ton blog. J'aime beaucoup tes couleur. On en causait justement avec Didier Eberlé.

J'espère que ça roule pour toi. De mon côté, ma première BD (Le monde de Titus, l'île aux Tortues) se vend bien et j'ai d'ailleurs attaqué le tome 2